Présidentielles – Billet du 9 février 2017

Dans sa campagne, Benoit Hamon fait circuler cette déclaration : « Pour faire battre le coeur de la France, j’abrogerai la loi travail ». Fort bien.

Ajoutons que si Benoit Hamon veut gagner, il ferait bien d’écouter la fureur et la fatigue des personnels qui appliquent une réforme du collège impossible et destructrice et d’arrêter de laisser Mme Valaud-Belkacem raconter n’importe quoi. Avec la prise de position pour l’abrogation de la loi El Khomri, c’est là le second pilier minimal d’une rupture avec la politique antisociale que nous connaissons.

Si quant à lui Jean-Luc Mélenchon veut gagner, il ferait bien de ne pas se contenter de répondre à cette prise de position en expliquant que « Benoit Hamon ne m’a pas encore téléphoné » ou encore « le téléphone rose n’a pas sonné » (sic), et de faire diffuser par ses partisans en boucle la liste des candidats investis par le PS avec Mme El Khomri en tête. S’il veut gagner, il doit au contraire prendre son téléphone, publiquement, et appeler Hamon : « Alors, qu’est-ce qu’on fait, tout de suite, pour l’abrogation de la loi El Khomri » (et puis de la réforme du collège, notamment). S’il fait cela il est gagnant mais surtout, surtout, une dynamique s’engage pour battre Le Pen, Fillon et Macron et tout redevient possible.

C’est le BA-ba de ce que nous faisons dans l’action syndicale, tous les jours, en tous cas « nous », les syndicalistes de terrain qui voulons réellement gagner ou éviter les dégâts.

Quand t’es à la CGT et que t’as une section CFDT qui publie qu’elle ne veut pas cogérer les plans sociaux, tu ne lui mets pas sous les yeux toutes les turpitudes de ses chefs en l’accusant de ne pas t’avoir encore téléphoné, tu dis « à la bonne heure, comment on fait ensemble pour éviter les suppressions d’emploi, maintenant ? « 

Quand t’es à la FSU et que t’as une section UNSA qui se fâche contre une carte scolaire, tu ne vas pas lui faire un discours sur ce qu’ils ont accepté à ce jour mais tu dis « OK, alors on appelle à quoi ensemble et on va dans quelles écoles avec les parents contre les fermetures ? »

D’ailleurs tu t’imagines pas au passage que ta propre organisation syndicale est toute blanche et pure, parce que ce n’est pas vrai. Mais avant tout, tu fais ton boulot, pour l’intérêt des salariés et du service public.

Et, de surcroît, en agissant ainsi, c’est toi qui progresse le plus avec ton syndicat. Justement pas parce que tu as agi pour ta boutique, mais parce que tu l’as faite agir pour l’intérêt des tiens, de tous, des nôtres.

Pas besoin d’illusions en l’un ou l’autre pour comprendre que si on veut gagner, c’est-à-dire reprendre l’offensive sociale, il faut imposer l’unité, et que pour cela tous deux doivent décrocher en public leur téléphone, maintenant, pour parler abrogation de la loi El Khomri.

Ce pas en avant rompra les digues.

Publicités

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s