Biélorussie … et bientôt Russie !

Depuis plusieurs semaines des manifestations montent en Belarus (Biélorussie), à partir des petites villes et des villages. Lukachenko, président-Bonaparte à vie de facto, a fait passer une loi contre le « parasitisme social » (sic) : non pas le sien et celui des oligarques, mais celui des jeunes et des vieux sans travail qui doivent pointer au chômage pour se voir imposer des travaux d’ « utilité générale » et, s’ils le ne font pas, doivent payer des amendes effroyables équivalent à 200 euros. Une mesure thatchérienne avec une morale stalinienne …

Le mouvement qui a éclaté est nouveau : ce n’est pas l’intelligentsia et l’opposition habituelle, même si elle est présente, c’est la masse de la jeunesse côte-à-côte avec les petites mamies qui vivotent en ramassant des champignons (radio-actifs depuis Tchernobyl …).

Début mars, Lukachenko a suspendu l’application de sa loi inique, mais ne l’a pas abrogée. Les manifestations sont alors passées au mot d’ordre « Dehors Lukachenko ! », brandissant des portraits du président … à l’envers. Durant la semaine dernière, celui-ci a multiplié arrestations et provocations, affirmant avoir capturé des centaines de personnes entraînées dans des camps paramilitaires ukrainiens, polonais et lituaniens !

De fait, la situation, après une phase d’hésitation, le pousse à se rapprocher de Poutine. Et ce samedi 25 mars à Minsk, ses omons ont procédé à des centaines d’arrestations dans la rue. Sauf que le lendemain, des manifestations contre la corruption du pouvoir, massives, ont démarré très loin de là, mais très prés au plan social et politique : à Vladivostok, en extrême-orient russe. Le cadre de ces manifestations est circonscrit : appelées par l’opposant « officiel » Alexéï Navalny, elles donnent lieu à des dizaines d’arrestations. Mais la force de celle de Vladivostok et la concomitance avec le mouvement que connaît la Biélorussie font apparaître le spectre du décrochage du faux consensus autour de Poutine. Manifestation, affrontements et arrestations aussi à Bishkek, en Kirghizie.

Voila en tout cas une belle réponse au thème introduit dans la campagne présidentielle française, malheureusement par J.L. Mélenchon, d’une conférence pan-européenne pour négocier les arrangements de frontières avec Poutine, thème appuyé par F. Fillon, alors que Mme Le Pen est allée voir Poutine en personne ce week-end !

Publicités

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Russie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s